Caisse locale de THOUARS

La Caisse locale de Thouars couvre 19 communes. Les 5 824 sociétaires (au 31/12/2018) de la Caisse locale sont représentés par 15 administrateurs.

Président(e) : Joël ROSOLEK

Secrétaire : Sylvain ROUX

Vice-président(s) : Isabelle GUICHARD et Brigitte PICHOT

Les administrateurs : Bernard BABIN, Ludovic BABIN, Julien COURRILLAUD, Sylvie ENON, Bernard FAUCHER, Thierry GROLLEAU, Anthony JOTTREAU, Sylvie RABY, Lucette ROUX, Ernest SCHMALE, Nadège THIBAUDEAU et Claire BABARIT.

30, boulevard Ernest Renan - 79100 THOUARS

05 49 67 24 34

Voici les 19 communes couvertes par la Caisse locale de THOUARS :
Thouars, Argenton-l'Église, Brie, Brion-près-Thouet, Louzy, Mauzé-Thouarsais, Missé, Oiron, Pas-de-Jeu, Saint-Cyr-la-Lande, Sainte-Radegonde, Sainte-Verge, Saint-Jacques-de-Thouars, Saint-Jean-de-Thouars, Saint-Léger-de-Montbrun, Saint-Martin-de-Mâcon, Saint-Martin-de-Sanzay, Taizé, Tourtenay.

Agence(s) du Crédit Agricole présente(s) sur le territoire de la Caisse locale :
Agence d’Argenton l’Eglise > En savoir plus
Agence de Thouars Renan > En savoir plus
Agence de Thouars Zola > En savoir plus

La Caisse locale de Thouars a été créée le 20/06/1905.

Spécificités de la Caisse locale de THOUARS :

Thouars est une ville d’art et d’histoire, une ville fleurie au label 4 fleurs. Histoire : En 883, Thouars devint le siège d’un vicomte ayant sous sa suzeraineté plus de 1700 fiefs. Plus tard elle fut érigée en duché. Son ressort judiciaire s’étendit alors sur 37 seigneuries et 345 paroisses, A la révolution, elle perdit de son importance et il faudra attendre l’arrivée du chemin de fer en 1872 pour arrêter le déclin de la ville Avant la guerre de 1940-1945, Thouars fut un des grands chantiers du réseau de l’état. En 1936, on ne comptait pas moins de 1 160 employés et 13 cadres pour assurer bon fonctionnement des machines. De cette époque, il existait encore un viaduc sur le Thouet, long de 200 mètres, qui fut construit d’après les plans de Gustave Eiffel. Les monuments :
  • L’église Saint Médard : Les dispositions actuelles de l’église St Médard datent du 15ème siècle, elle a conservé les murs extérieurs d’une construction ancienne datant du 12ème siècle. La façade est le seul élément subsistant de l’époque romane et la façade nord dans laquelle est percée une porte byzantine
  • L’église Saint Laon : L’église abbatiale est composée d’éléments datant du 11ème siècle au 19ème siècle. Le retable est rare et c’est le seul exemple de style baroque de la région.
  • La chapelle du château : Les travaux de la hapelle ont été commandés par Gabrielle de Bourbon, épouse de Louis II de la Tremoille. Elle abrite aujourd’hui les sépultures de la famille de la Tremoille, dont le dernier enterrement eu lieu en 1971.
  • La chapelle Jeanne d’Arc : En 1864, des religieuses fondèrent une école primaire, avec pour objectif l’accueil des jeunes filles pauvres. En 1892, elles firent construire la Chapelle Jeanne d’Arc, qui sert aux nombreuses expositions culturelles.
  • Le château : A la place d’une ancienne forteresse du moyen-âge, Marie de la Tour d’Auvergne, fit construire en 1635 un superbe château de 110m de long, de style renaissance. A la révolution, le château et la chapelle devinrent des biens nationaux. De 1872 à 1925, le château servait de prison pour près de 500 prisonniers. La ville le récupéra alors en 1933 et le transforma en établissement scolaire.
  • Pont des Chouans : Ce pont proche de la ville fut construit au 12ème siècle. Il fût nommé « Pont des Chouans » depuis qu’Henri de la Roche Jaquelin y passa avec l’armée catholique vendéenne pour prendre Thouars le 5 Mai 1793.
  • La tour porte de Prévost : La partie médiévale est très représentée dans le centre historique de la ville. Les murailles du Thouars médiéval ont été bâties essentiellement entre les 12ème et 13ème siècles. La tour appelée Porte de Prevost est l’entrée principale de la cité.
  • La tour du prince de galles : La tour du Prince de Galles servait de tour de défense et de logement pour la garnison au 12ème et 13ème siècle. A partir du 17ème siècle, la tour devient une prison. A cette époque, les contrebandiers du sel étaient emprisonnés dans des cages en bois, encore existantes au 2ème étage.
  • Hôtel Tyndo : L’hôtel Tyndo, un vaste et élégant hôtel particulier, est sans aucun doute le plus représentatif des hôtels particuliers du Thouarsais. Il date de la fin du 15ème siècle et fut occupé par Louis Tyndo, sénéchal de la vicomté.
  • Hôtel de ville : Avec son élégante façade et son toit à la Mansarde, le bâtiment actuel date de la seconde moitié du 12ème siècle. L’abbaye dont il dépendait fut fondée au 11ème siècle pour abriter les reliques de St Laon.
  OIRON : La commune de Oiron est situé 10 kilomètres au sud-est de Thouars. En 1550, Artus Gouffier, chambellan de Louis XII, rétablit le château. A l’intérieur, l’aile gauche est entièrement occupée par une vaste galerie de 55mètres. De 1700 à1707, le château appartenait à Madame De Montespan. Il appartient aujourd’hui à l’état et est ouvert tout au long de l’année où de nombreuses manifestations musicales et culturelles amènent un public abondant. La collégiale d’Oiron : On ne peut pas visiter Oiron, sans voir sa collégiale. Construite en même temps que le château par Gouffier, elle juxtapose le style gothique et l’art de la Renaissance italienne (1518-1550). La commune de Tourtenay : Les maisons du petit bourg de Tourtenay s’étalent sur les flancs d’une colline de tuffeau. L’église St Pierre de Tourtenay présente un caractère d’archaïsme qui le fait considérer comme antérieur à l’an 1000. La présence de vignoble (appellation Saumur et Anjou) rappelle les portes du Val de Loire ne sont pas très loin. Bien d’autres curiosités font de notre région l’occasion de merveilleuses découvertes.
  • Moulins de Sainte Radegonde, de Misse
  • Eglises perchées sur les hauteurs : St Martin de Macon, St Léger de Montbrun,
  • Château de Sansay
  • la cascade et la chaussée de Pommier
  • Le cirque de Misse et son belvédère, donnant une superbe vue sur la vallée du Thouet